Dietrich Ier de Naumbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
Aller à la navigation Aller à la recherche

Dietrich Ier († 27 septembre 1123 au monastère de Bosau ) fut évêque de Naumburg de 1111 à 1123 .

la vie

On sait peu de choses sur son origine. Paul Lang et Petrus Albinus ont revendiqué la descendance des Wettins au 16ème siècle , mais cela ne peut être prouvé. Selon la thèse de Wolfgang Hartmann , Dietrich était un fils du comte Dietmar von Selbold-Gelnhausen . Dietmar est issu de la famille noble franconienne de Reginbodonen et, par l'intermédiaire de sa femme, Adelheid est entré en possession dans les environs de Naumburg, où les descendants du couple ont construit ou repris des châteaux et fondé des monastères, dont le monastère de Lausnitz .

Dietrich a été proposé par l'empereur Henri V comme évêque de Naumburg à la fin de 1111 et ordonné par Adalgod d'Osterburg . Il apparaît pour la première fois en 1112 à Salzwedel aux côtés d'Heinrich V, qu'il soutient initialement. A partir de 1115, avec l'intensification de la querelle d'investiture , il se range du côté du pape Gélase II Il participe à la réunion des représentants pontificaux à Corvey en 1118, au synode de Fritzlar (1118) , au cours duquel l'interdiction d'Henri V est renouvelée . et le synode Reimser (1119), au cours duquel l'interdiction contre l'empereur a été reconfirmée.

Évêque, il consacra la collégiale de Wurzen en 1114, l'église d' Osterweih , lieu d'origine de Zwickau , en 1118 , l' église de Plauen en 1122 , assista aux funérailles de l' évêque Albuin de Mersebourg en 1112 , et inaugura le nouvel évêque de Mersebourg, Arnold , dans son bureau en 1119 . Il favorisa la colonisation des Slaves en soutenant les monastères bénédictins de Bosau et de Riesa .

Après avoir vu la fin de la Controverse des Investitures, le 24 septembre 1123, alors qu'il priait devant l'autel de l'église du monastère du Monastère de Bosau , il fut attaqué au couteau par un frère convers Wendish nommé Benno, parce qu'il le voulait Etre puni. Il a succombé à ses blessures trois jours plus tard. Il a été enterré à l'endroit où il avait été attaqué. Sa pierre tombale y fut détruite et restaurée au XVe siècle, mais n'existe plus aujourd'hui.

Littérature

liens web