Dorothée Catherine de Brandebourg-Ansbach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
Aller à la navigation Aller à la recherche

Dorothea Katharina von Brandenburg-Ansbach (née le 23 février 1538 à Ansbachmorte le 18 janvier 1604 à Theusing ) était une princesse de Brandebourg-Ansbach et par mariage bourgeoise de Meissen .

la vie

Dorothea Katharina était une fille du margrave George de Brandebourg-Ansbach (1484-1543) issue de son troisième mariage avec Aemilia (1516-1591), fille du duc Henri de Saxe .

Elle épousa Heinrich V von Plauen , burgrave de Meissen (1533-1568) à Gera le 2 février 1556 . Le mariage du burgrave en difficulté financière a été célébré avec une splendeur tout à fait inappropriée; 1 500 personnes avec 970 chevaux ont été invités, dont 250 nobles, et Heinrich est tombé dans des dettes considérables, ce qui l'a amené à conclure le traité d'Annaberg avec l'électeur Auguste de Saxe le 13 mars, quelques semaines plus tard, qui a initié la perte du Vogtland . [1]

De son mariage, Dorothea Katharina a eu quatre fils nommés Heinrich, qui sont nés entre 1557 et 1567, mais tous sont morts en bas âge. Dorothea Katharina est inhumée en 1607 (trois ans après sa mort) dans la Johanniskirche de Plauen à l'instigation de son grand cousin, l'électeur Christian II . [2] Son mari Heinrich V., d'autre part, est enterré dans la Bergkirche à Schleiz .

Littérature

  • Karl Friedrich Pauli: Histoire générale de l'État prussien, y compris tous les royaumes associés, les principautés électorales, les duchés, les principautés, les comtés et les seigneuries, des écrivains et documents éprouvés jusqu'au gouvernement actuel , CP Francken, 1762, p.475 f.
  • Joh. Gottlieb Jahn : Chronique documentaire de la ville d'Oelsnitz et du château et bureau de Voigtsberg , Expédition des Oelsnitz, 1841, p. 69

les détails

  1. Archive for Saxon History , Volume 10, B. Touchnitz., 1865, p.140 ( numérisé )
  2. Berthold Schmidt : Burgrave Henri IV de Meissen, chancelier suprême de la couronne de Bohême et son gouvernement dans le Vogtland . Gera 1888. , page 399