Everstein (noblesse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
Aller à la navigation Aller à la recherche
Armoiries de la famille Everstein

Les nobles seigneurs et comtes d' Everstein (également Eberstein ) se sont nommés d'après les châteaux du Grand et du Petit Everstein ( Château d'Everstein ) sur le Burgberg dans le district de Holzminden , Basse-Saxe , depuis 1116 . En tant que disciples et parents des Staufer , la famille a agrandi sa propre propriété dans les hautes terres de la Weser en un petit dominion d'État. Vers 1100 , ils fondèrent également le Dobnagau dans l' actuel Vogtland .

La famille von Everstein s'est scindée en plusieurs lignées vers 1200. Les lignées Ohsen et Holzminden s'éteignirent au XIVe siècle, une autre lignée dans sa branche basse-saxonne également à la fin du XIVe siècle et dans sa branche danoise en 1453. Enfin, en 1663, la lignée Eberstein-Naugard , qui avait résidé en Poméranie depuis 1274, a disparu .

monter

Dans la zone frontalière entre les quatre diocèses de Mayence , Paderborn , Hildesheim et Minden , la famille a agrandi sa propre propriété dans les hautes terres de la Weser entre Höxter , Holzminden et Hameln en un petit dominion d'État.

En tant que disciples et parents de la famille Hohenstaufen , les Everstein ont connu une brillante ascension après le renversement d' Henri le Lion en 1180. Après la chute d'Henri le Lion, Albrecht III. von Everstein Lehnsmann de l'archevêque de Cologne Philipp I von Heinsberg , qui avait été nommé duc de Westphalie et d' Engern par l'empereur Friedrich Barbarossa . À peine 20 ans plus tard , les villes de Wettesingen, Breuna, Rhöda, Ehringen et Wormeln autour de Volkmarsen étaient sous son contrôle.

Il y avait aussi des marchandises sur le Diemel jusqu'à Marsberg , près de Warburg et Scherfede , parfois aussi à Eichsfeld (au XIIIe siècle comme burgraves de Mayence au château de Rusteberg ) et en Poméranie (Maison d' Eberstein-Naugard ).

En 1283, Konrad von Everstein chercha la protection de l'archevêque Siegfried de Cologne et lui transféra Aerzen . Mais même l'archevêque ne put empêcher les Welf de prendre le château d'Everstein entre Bevern et Negenborn . Après la chute des Staufer, les Guelfes ont forcé la vente du château d'Everstein en 1284. Le siège de l'Eversteiner était maintenant le château de Polle , à environ 10 km au nord, qui a été construit vers 1200 . En 1285, Otto von Everstein transféra des domaines près de Gestorf au monastère de Loccum . Vers 1335, les comtes durent déplacer leur château d'Ohsen , qui servait à sécuriser le passage sur laLa Weser près d' Emmerthal (près de Hamelin ), laissée aux ducs de Brunswick et de Lunebourg , qui les donna à leur tour aux nobles seigneurs de Hombourg , grands rivaux des Everstein.

Messieurs dans le Dobnagau

Apparemment, dès le début du XIIe siècle, des membres de la famille ont également été impliqués en tant que localisateurs dans le développement du pays en défrichant et en installant des colons à prédominance franconienne dans les régions autrefois slaves de certaines parties du Vogtland actuel , à savoir le Dobnagau autour de Plauen . Le premier siège y aurait été sur le Dobenauffelsen dans le Syratal (aujourd'hui un quartier de Plauen).

Malterie à Plauen, vestige du château de la ville des Ebersteiner

Plus tard, la famille Eberstein a construit un château de ville à l'angle sud-ouest du mur d'enceinte de Plauen, dont les vestiges sont l'actuelle malterie . Peu avant 1122, Adalbert von Eberstein fit don de la Johanniskirche à Plauen . En 1236 Plauen apparut pour la première fois en possession des baillis de Weida , apparemment Heinrich II "le riche" († vers 1209) de Weida, Gera et Greiz avait déjà été inféodé avec Plauen par les Eversteiners et, comme eux, aussi avaient un lion dans leurs armoiries. Les baillis de Plauen ont construit le château de PlauenLe 25 mai 1278, le précédent souverain, le comte Konrad II d'Everstein de Basse-Saxe, vint personnellement à Plauen et cède la ville de Plauen et le district de Dobena à son beau-frère, le bailli Heinrich JE. Cependant, Heinrich est apparemment resté dans un fief lâche avec le comte d'Everstein. Son fils aîné Heinrich II "le Bohémien" fonde la lignée des baillis de Plauen, le cadet, Heinrich Ruthenus "le Russe", fonde la lignée cadette, qui deviendra plus tard la maison princière de Reuss . En 1328, le comte Hermann von Everstein a renoncé à tous les fiefs de la région de Dobene. Cela a mis fin à l'histoire de l'Eversteiner dans le Vogtland.

disparition

En 1403, le comte Hermann VII d'Everstein, dont le fils unique était mort à l'âge de trois ans l'année précédente, conclut une fraternité héréditaire avec les comtes de Lippe , selon laquelle le domaine d'Everstein entre Hamelin et Höxter et limitrophe avec le château de Polle sur Lippe est tombé à Lippe devrait. En 1405 , le château de Sternberg fut vendu par les comtes de Schaumburg à Hermann VII d'Everstein et Bernhard VI. zur Lippe , qui s'est ensuite brouillé sur le gisement Sternberger, de sorte qu'Hermann a de nouveau résilié le contrat. La soi-disant querelle de succession d'Eversteindura jusqu'en 1407. Au cours de celle-ci, les Guelfes s'avancèrent loin dans le territoire de Lippe. Elle s'est terminée par la prise du château de Sternberg par les troupes du duc Heinrich von Braunschweig.

La paix est conclue en 1408. Hermann VII von Everstein a fiancé sa fille de quatre ans Elisabeth à Otto IV von Braunschweig-Lüneburg, fils du duc Bernhard I , et a donné Aerzen en dot. Le comté avec le château de Polle a été remis aux ducs de Brunswick. Les Guelfes avaient ainsi réussi à relier le comté d'Everstein à Braunschweig-Lüneburg. Elisabeth a épousé le duc Otto IV la même année. Hermann VII von Everstein est considéré comme le dernier représentant masculin de sa famille, s'est exilé et a été mentionné pour la dernière fois en 1413.

Entre 1409 et 1414, les comtes d'Everstein construisirent le château de Hemersen sur la montagne de Woldau au-dessus de la vallée d'Emmer , qui devint la propriété de la famille de chevaliers Klencke à partir de 1437, qui construisit le Hämelschenburg .

blason

Blason : En bleu, un lion d'argent, couronné d'or, cuirassé de rouge et langueté de rouge. [1] Sur le blason un grand heaume avec un panache de plumes de paon dans une couronne dorée sur des couvertures bleues et blanches .

Les armoiries du district de Holzminden et du district de Hameln-Pyrmont contiennent encore le lion Everstein.

liste racine

Konrad I von Everstein (avant 1120-1128) ⚭ Mechthild von Itter , fille de Gumbert von Warburg ou de son frère Rembold von Canstein et de la comtesse Gepa von Arnsberg-Werl, plus tard connue sous le nom de Gepa von Itter

  1. Albert Ier d'Everstein (avant 1122-1158) ⚭ Jutta von Schwalenberg, fille du comte Widekind Ier de Schwalenberg
    1. Albert II, comte d'Everstein (avant 1162-1197) ⚭ 1167 Richeza , von (1136-1185), cousin du Hohenstaufen Barbarossa
      1. Conrad II, comte d'Everstein (1200)
        1. Clementia, religieuse au couvent de Willebadessen
      2. Albert III, comte d'Everstein (1170–1217) ⚭ Agnes von Wittelsbach veuve de Wildgrave Gerhard I 1172–1198; Fille du comte palatin Otto VII ⚭ Benedikta von Donauwörth
        1. Konrad III, ancêtre de la première lignée
        2. Bénédicte (1234-1283) ⚭ Gottschalk II de Plesse
        3. Otto I (1224), prévôt à Aix -la-Chapelle et Maastricht
        4. Otto II, ancêtre de la deuxième lignée
        5. Henri Ier (1224-1225)
        6. Sophie ⚭ Hermann Ier de Woldenberg
        7. Albert IV (1226-1260), chanoine à Hildesheim , prévôt au Kreuzstift Hildesheim
        8. Frédéric Ier (1230-1257), chanoine à Mayence , prévôt à Nörten et Hameln
        9. Fille ⚭ Burchard IV de Scharzfeld (1203–1242)
        10. Ludwig I , ancêtre de la troisième lignée
        11. Clementia († avant 1257), comtesse de NienoverLudolf IV von Dassel
        12. Hermann I, Ancêtre de la Quatrième Ligne

Première ligne

Konrad III, comte von Everstein (1217-1254), résidait dans les châteaux d' Ohsen et de Rusteberg , ⚭ 1 Lutgart († 1243), ⚭ 2 Ermentrud von Dassel, fille d' Adolf II von Dassel

  1. Agnès (1287), religieuse au monastère de Brenkhausen
  2. Ludwig II, comte d'Everstein (1275-1289)
    1. Conrad VIII (1285)
  3. Henri II (1260), chanoine à Hildesheim
  4. Eberhard, comte d'Everstein (1246)
  5. Konrad IV, comte d'Everstein, comte d'Ohsen (1243-1283), ⚭ Irmengard von Berge (1259-1285), fille de Wedekind III. ⚭ Richeza par Hoya
    1. Luckard (1259-1282)
    2. Engelbert Ier, comte d'Everstein, comte d'Ohsen (1276-1291), ⚭ Gertrud von Adenoys (1291-1294), fille de Johann II ⚭ Gertrud von Grimmenberg
    3. Conrad VII (1282)
    4. Albert VIII (1282)
    5. Wedekind I (1282-1324), chanoine à Minden , prévôt à Hamelin
    6. Henri III (1285-1312) ?

deuxième ligne

Otto II, comte von Everstein (1219-1282) à Holzminden, gouverneur impérial à Göttingen et le même , ⚭ Ermengard von Arnstein († 1244), fille d'Albert I. ⚭ Mechtild

  1. Conrad V (1239-1298), chanoine à Utrecht , comte d'Everstein (1283)
  2. Othon III (1239-1278), chanoine à Hildesheim
  3. Walther I (1246-1289), chanoine à Hildesheim
  4. Albert V, comte d'Everstein (1235-1274) ⚭ Gisela von Büren (1252-1306), fille de Bertold III. ⚭ Adelheid
    1. Otto IV, comte d'Everstein (1277–1330), comte de Büren ⚭ Agnès ; Agnès ⚭ vers 1350 Burchard von Schwalenberg
    2. Bertold I (1277-1292), chanoine à Paderborn
    3. Frédéric II (1277-1321), comte de Holzminden
      1. Frédéric III (1333-1350)
    4. Adelheid († 1321), abbesse du monastère de Böddeken

troisième ligne

Louis Ier, comte d'Everstein (1224-1284), ⚭ Adele von Gleichen (1254-1258), fille de Lambert II ⚭ Sophie d' Orlamünde

  1. Albert VI 'le Danois', comte von Everstein (1254-1284) ⚭ Marianne (1283), enterrée à Viborg
    1. Albert IX (-1299-1330- avant 1349) ⚭ Ingerd Jensdatter (Kalf) (-1349-)
      1. Albert XI (-1336–1366- avant 1370) ⚭ Ingeborg Nielsdatter (Rani) (-1382-)
        1. Valdemar (-1400-1423-) ⚭ Lisbeth Nielsdatter (-1334-) à Bratbjerg
          1. Albert Valdemarsen (- avant 1432)
      2. Henri IV (-1349-) à Landting
        1. Karen (-1422-) ⚭ Aage Hedesen Puder (-1377-1391- avant 1421) Chevalier de Rydhave
        2. Margarete (-1391-) ⚭ Niels Ingvorsen (Rotfeld) (-1373-1386- avant 1391) à Bratskov
      3. Herman IV (-1349-)
      4. Louis VI (-1343–1355-) à Sæbyholm
      5. Christian
      6. Peder Ier (-1344-1386-) Chevalier d'Ørnehoved
        1. Louis VII (-1410-) (incertain)
    2. Henrich Albrechtsen (Everstein) (-1307-1311- avant 1322) ⚭ Margarete Tygsdatter (Hvide) (-1322-1332-)
      1. Jens (- avant 1322)
      2. Cécile ⚭ Pédre II d'Everstein (-1345-1374-)
      3. Fille (-1377-) ⚭ Gregers Pedersen (Hak) (-1327-1355-) de Vittskövle en Skåne
    3. Louis V (-1313-1328), maréchal et chambellan, chevalier de Hald, homme-lige à Hammershus ⚭ Else Pedersdatter (-1328-1333-)
      1. Peder II (1345) ⚭ Cécile d'Everstein
        1. Margrete (-1401-1405-) ⚭ 1. Mads, ⚭ 2. Johann Moltke (-1360-1399) de Torbenfeld
      2. Marguerite (-1346-)
  2. Ludwig III, comte d'Everstein (1266–1312) ⚭ Drudeke von Dassel (1272–1283), fille de Ludolf VI. par Dassel
    1. Louis IV, comte d'Everstein (1283-1322)
    2. Othon VIII
    3. Hermann V
    4. Frédéric III
  3. Otto IV, comte d'Everstein (1266-1313), à Naugard , fondateur de la lignée Eberstein-Naugard
    1. Hermann II, comte d'Everstein (1302-1327), à Naugard
      1. Othon IX (1331)
        1. Othon X (1354)
        2. Agathe ⚭ Waldemar von Putbus
        3. Louis VIII (1388) ⚭ 1. Euphémie de Putbus, ⚭ 2. Anna Elisabeth de Manderscheid
          1. Albert de Naugard (1418-1421) ⚭ fille de Regenstein
          2. Hans (-1416-1436-) ⚭ 1er Armgard von Bülow, ⚭ 2e Ellen Lunge (veuve 1447)
            1. Philippa (-1447-1472- ca 1476) ⚭ 1447 Sigurd Jonsen (-1417-1453) Chevalier de Sørum et Giske, souverain en Norvège
            2. Agatha (1447)
            3. Autre (1447)
          3. Witzlaw
          4. Louis IX
    2. Albert X, comte d'Everstein (1303-1323)
  4. Bernhard Ier (1266-1302), chanoine à Cammin , prévôt à Pasewalk , précepteur dans l'Ordre des Templiers
  5. Gebhard I (1286), chanoine à Cammin et Magdebourg
  6. fille NN. ⚭ Helmold de Plesse († 1268/69)

quatrième ligne

Hermann Ier, comte d'Everstein (1226-1268), à Polle , ⚭ Hedwig Jakobsson (1266), fille de Jens Jakobsen Galen et d' Adelheid von Dassel

  1. Otto V, comte d'Everstein (1260–1312), à Polle, maréchal de Westphalie , ⚭ 1ère fille de Dietrich von Bilstein , ⚭ 2e Lutgard von Schladen (1295–1323), fille de Meinher
    1. Adelheid (1302), religieuse au monastère de Gandersheim
    2. Sophie (1302), religieuse à l'abbaye de Gandersheim
    3. Mechtilde (1303-1305) ⚭ Conrad VI. de Schönenberg (1279-1341)
    4. Elizabeth (1297–1318) ⚭ Gerhard II de Hallermund (1280–1324)
    5. Hermann III, comte d'Everstein (1305-1350), à Polle, ⚭ Adelheid zur Lippe (1324), fille de Simon I (Lippe)
      1. Adelheid (1315–1373) ⚭ 1336 Ernst Ier de Grubenhagen (1297–1360)
      2. Otto X., comte d'Everstein (1339–1373, † 1373 près de Leveste ), à Polle et Ohsen, ⚭ Agnes von Homburg , fille de Siegfried
        1. Richsa ⚭ Ludolf III. von Wunstorf (1326-1391), veuf d'Agnès d' Oldenbourg
        2. Hermann VII, comte d'Everstein (1374–1413), à Polle et Ohsen, ⚭ Ermgard von Waldeck (1399–1406), fille d'Heinrich III. von Waldeck ⚭ Elisabeth von Berg
          1. Othon XII (1399-1402)
          2. Elizabeth (1404–1468) ⚭ Otto IV de Brunswick
        3. Meinhard II (1399)
        4. Agnès (1374)
      3. Hermann VI (1351-1393), chanoine à Hildesheim, à partir de 1373 comte d'Everstein
      4. Jean Ier (1351)
      5. Othon XI (1351)
      6. Meinhard Ier (1351)
      7. Bernard III (1365-1379)
    6. Otton VII (1305-1351), chanoine à Hildesheim et Minden, prévôt à Hamelin
  2. Fille ⚭ Bodo VII von Homburg
  3. Sophie (1290–1294) ⚭ Bernhard Ier de Brakel (1252–1316)
  4. Mechthild (1271-1280), religieuse à l'abbaye de Gandersheim
  5. Konrad VI (1286)
  6. Bernard II (1272)
  7. Albert VII (1291), prévôt à Corvey

[2]

Une autre branche

Konrad VI von Everstein a été exécuté par les Guelfes en 1257. En conséquence, sa femme s'installe dans le diocèse de Cammin avec leurs quatre enfants, Albert, Ludwig, Otto et Bernhard . En 1274, Otto fut inféodé par son oncle, l'évêque Camminer Hermann von Gleichen , avec Naugard , Massow et Gülzow . [3] Otto est devenu le fondateur de la Chambre d' Eberstein-Naugard .

Voir également

Il n'y a aucun rapport avec :

Littérature

liens web

Commons : Everstein  - Collection d'images, de vidéos et de fichiers audio

les détails

  1. Dr. Bernard Pierre
  2. DJ Meyer : Sur la généalogie des comtes d'Everstein . NdSaxon. LdV. f. études familiales, publication spéciale 7, 1954
  3. Page du quartier d'origine de Naugard

Coordonnées : 51° 53′ 20.5″  N , 9° 34′ 37.7″  Est