Henri V de Plauen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
Aller à la navigation Aller à la recherche

Heinrich V. von Plauen (né le 9 octobre 1533 à Engelhaus ( Andělská Hora ) ; † 24 décembre 1568 à Hof , inhumé à la Bergkirche zu Schleiz ) était burgrave de Meissen et seigneur de Plauen et Voigtsberg.

la vie

Heinrich V était l'aîné des deux fils du Burgrave Heinrich IV von Plauen de son mariage avec la comtesse Margareta von Salm und Neuburg (1517-1573).

À la mort de son père, Henri V n'a pas encore atteint l'âge légal. Par conséquent, environ un mois après sa mort, le roi Ferdinand de Bohême a promis de le protéger, lui et son jeune frère, contre les Russes. Henri IV a non seulement laissé à ses fils de vastes possessions, mais aussi des différends avec les Russes et des dettes élevées. À ceux-ci vinrent de nouveaux grâce à de nouveaux procès contre les Russes.

Après qu'Henri V eut atteint sa majorité, il régna d'abord seul pour lui-même et son frère Henri VI, encore mineur. de Plauen ; plus tard, ils ont régné ensemble.

Heinrich avait épousé Dorothea Katharina (1538-1604) de la famille franque Hohenzollern le 25 août 1555 . Elle était une fille du margrave Ansbach George le Pieux (1484-1543) et de sa troisième épouse Aemilia de Saxe (1516-1591). Les quatre fils de ce mariage, tous nommés Heinrich, étaient chacun décédés peu de temps après leur naissance.

Dès 1556, les frères perdirent les bureaux franconiens de Hof et Schauenstein, que leur père avait conquis lors de la guerre des margraves contre le margrave Albrecht Alcibiade hors-la-loi de Brandebourg-Kulmbach, au profit d'un séquestre impérial. Après la mort d'Albrecht Alcibiade, l'extinction de cette lignée, et l'unification des margraviats d'Ansbach et de Kulmbach pour former le margraviat de Brandebourg-Bayreuth , le jeune margrave Georg Friedrich de Brandebourg-Bayreuth , frère de l'épouse d'Heinrich, reçut ces offices. .

En mai 1559, les seigneuries de Plauen et de Voigtsberg et la charge de Schöneck sont données en gage à l'électeur Auguste de Saxe . Avec le jugement de Vienne le 28 septembre 1560, les frères perdirent la seigneurie de Greiz au profit des Russes le 1er janvier 1561, et chacune la moitié des dominions de Gera et de Schleiz au profit des Reussen. Seules les possessions de Bohême et les fiefs bohémiens de Lobenstein et du château de Posterstein sont restés aux frères. Mais le différend avec les Russes ne prit fin qu'avec la confirmation impériale d'un nouveau contrat et la signature de ce contrat le 9 mai 1562 à Prague. Le 14 mars 1562, les deux frères se voient confier les domaines de Plauen, Voigtsberg, Schleiz et Lobenstein ainsi que les offices de Pausa et Schöneck.

Lorsque le pays fut divisé entre les deux frères en 1563, Heinrich V reçut les dominions de Bohême, les dominions de Plauen et de Voigtsberg et le bureau de Schöneck. Quand Henri V a voulu racheter cela, il a dû se rendre compte que l'argent n'était plus disponible. Ainsi, le cœur des Plaueners a été perdu à jamais pour la Saxe électorale.

En 1564, Henri V perdit le règne de Bohême d'Elbogen (Loket) au profit de la couronne de Bohême. En 1567, il dut transférer Engelshaus ( Andělská Hora ), Buchau ( Bochov ), Graslitz ( Kraslice ) et Theusing ( Toužim ) aux héritiers fonciers Gera, les von Lobkowitz et Hassenstein.

Complètement appauvris, le frère de sa femme Dorothea Katharina leur donna une maison à Hof pour y vivre. Il y mourut le 24 décembre 1568 et fut enterré dans la Bergkirche à Schleiz.

Dorothea Katharina reçut Theusing en dot des héritiers fonciers et y mourut le 8 janvier 1604. Quatre ans après sa mort, son grand-cousin, l'électeur saxon Christian II , organisa son enterrement à la Johanniskirche de Plauen .

Voir également

Littérature

  • Berthold Schmidt : Les Reussen, généalogie de toute la maison de Reuss lignée ancienne et jeune, ainsi que les Vogtslinien éteints à Weida, Gera et Plauen et les burgraves à Meissen de la maison de Plauen , Schleiz 1903
  • Berthold Schmidt : burgrave Henri IV de Meissen, chancelier suprême de la couronne de Bohême et son gouvernement dans le Vogtland , Gera 1888
  • Berthold Schmidt: Histoire du Reußenland , 1er et 2e demi-volume, Gera 1923 et 1927
  • Johannes Richter : Sur la généalogie et l'histoire des burgraves de Meißen et des comtes de Hartenstein de l'ancienne maison de Plauen , dans : Feuilles de la patrie saxonne 5/1992

liens web