Interface

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
Aller à la navigation Aller à la recherche
Interfaces : Les organes sensoriels et les mains sont des interfaces entre le cerveau et le monde extérieur. Les périphériques d'entrée et/ou de sortie sont des interfaces entre le monde extérieur et l'ordinateur. Une interface réseau peut avoir plusieurs couches, voir le modèle OSI .
Interfaces matérielles sur le côté d'un ordinateur portable (de gauche à droite) : connexion moniteur VGA , connexion réseau (centre), connexion moniteur DisplayPort (en haut à droite), USB 2.0 (en bas à droite).

L' interface (interface anglaise , [ ˈɪntəfeɪs ] ou [ ˈɪnt̬ɚfeɪs ]) est la partie d'un système qui est utilisée pour la communication .

Le terme vient des sciences naturelles et décrit la limite de phase physique entre deux états d'un milieu . Il décrit picturalement la propriété d'un système comme une boîte noire , dont seule la « surface » est visible ; la communication n'est possible que par ce biais. Deux boîtes noires adjacentes ne peuvent communiquer entre elles que si leurs surfaces "correspondent".

De plus, le mot "couche intermédiaire" signifie : Pour les deux boîtiers concernés, peu importe comment l'autre traite les messages en interne et comment les réponses arrivent. La description de la frontière fait partie d'elle-même, et les boîtes noires n'ont besoin de connaître que le côté qui leur fait face pour assurer la communication. Cela correspond à l'origine latine du mot inter « entre » et faciès « apparence », « forme » pour l'anglais face « face ». [1] [2]

Si vous considérez un « système » quelconque comme un tout, vous « découperez » tout ce système en sous-systèmes. Les points qui agissent comme des points de contact ou de départ entre ces sous-systèmes (par lesquels la communication s'effectue) représentent alors les interfaces.À l'aide de ces interfaces, les sous-systèmes peuvent être reconstitués en un ensemble plus vaste. Ils servent alors d' interfaces .

bases

Les informations sont échangées sous forme de grandeurs physiques (par exemple , tension électrique , courant ) ou logiques ( données ) et peuvent être analogiques (par exemple, microphone à une entrée audio) ou numériques (par exemple, interface parallèle du PC). Les éléments de connexion mécaniques généraux de la théorie de la conception qui servent à transmettre des informations (par exemple, des câbles ou des ressorts) ne sont pas appelés interfaces .

On distingue :

Une interface est décrite par un ensemble de règles , la description d'interface . En plus de la description des fonctions disponibles et de leur utilisation, la description de l'interface comprend également un contrat dit qui décrit la sémantique des fonctions individuelles.

Les interfaces standardisées offrent l'avantage que les composants ou modules prenant en charge la même interface peuvent être échangés les uns contre les autres, ce qui signifie qu'ils sont compatibles les uns avec les autres .

Il arrive souvent que deux participants à la communication doivent avoir des interfaces différentes mais compatibles (compatibilité, par exemple fiche - prise).

Le terme interface est également utilisé dans la gestion de projet dans la construction d'usines, où les interfaces décrivent les interactions entre les différents métiers pour atteindre la fonctionnalité requise d'un système.

interface machine

L' interface machine est l'endroit où un appareil ou une machine interagit avec un autre appareil ou une autre machine . Une telle interface est décrite comme suit.

données physiques

Paramètres mécaniques :

  • Emplacement local (longueur, largeur, hauteur, basé sur un point de référence à déterminer)
  • Dimensions (longueur, largeur, hauteur, éventuellement d'autres dimensions de l'interface mécanique, telles que l'espacement des trous ou le diamètre pour la fixation)
  • Fixations (type et emplacement)
  • Forces et moments nécessaires pour assurer la détermination statique du système (par exemple, couples de serrage pour les vis, les rivets)
  • Position des points d'application de la force (par exemple, supports de fondation, échafaudages, poutres)
  • charges dynamiques (par ex. vibrations, explosions)
  • Pressions (max., min. pour l'hydraulique, la pneumatique, éventuellement pour le transport)
  • lors du transport de matières (y compris air ou liquides) : type de matière et quantité par unité de temps (min., max.)
  • énergies non électriques à l'interface (pneumatique, hydraulique).

Paramètres électriques :

  • Emplacement et type de connexion(s) électrique(s)
  • tension électrique (mini, maxi)
  • courant électrique (min., max.)
  • en outre, les informations nécessaires sur les données de câble (type et section), la mise à la terre
  • Paramètres système des commandes électriques.

Paramètres thermiques :

  • Températures du système (max., min.)

source chimique

  • Propriétés matérielles requises des matériaux de construction du système d'origine et des systèmes à connecter
  • Le cas échéant, propriétés du matériau à transporter

interfaces matérielles

Les interfaces matérielles sont des interfaces entre des systèmes physiques en électrotechnique et en électronique . L'équipement d'interface d'un appareil est souvent appelé connectivité.

Les interfaces matérielles sont largement utilisées dans la technologie informatique . Par exemple, les normes de l'industrie garantissent qu'un PC est un système ouvert qui peut être assemblé à partir de composants de différents fabricants. Les exemples d'interfaces matérielles utilisées dans les ordinateurs incluent le bus PCI , AGP , SCSI , USB , FireWire et l'ancien EIA-232 (également connu sous le nom de RS-232 ou V24).

Une distinction est faite entre les interfaces parallèles et série (matérielles), selon que plusieurs bits peuvent être transmis simultanément (voir Transmission de données parallèle ). Dans le contexte des périphériques informatiques , le port parallèle désigne généralement le connecteur IEEE 1284 le plus couramment utilisé pour l'imprimante ; dans ce contexte, l'interface EIA-232 obsolète est appelée interface série .

L'interface : Considérations sur R a et R i

En génie électrique , chaque connexion d'appareils analogiques ou numériques se traduit par une interface lorsqu'ils se rejoignent. A chaque interface, la résistance de sortie  R a de la source forme une perte d' adaptation avec la résistance d'entrée  R i de la charge , également appelée perte d'interface. Le facteur d'amortissement important pour cet amortissement adapté à l'interface de l'amplificateur de puissance au haut- parleur est particulièrement important ; Comme pour toutes les connexions en ingénierie audio , cette dernière est exclusivement adaptée en tension avec R i  ≪ R un . La connexion d'un microphone à l'entrée d'une carte son s'interface avec les problèmes de perte d'adaptation, tout comme la connexion d'un amplificateur de puissance au haut-parleur. Lors de la connexion d'appareils numériques, R i  =  R a doit être choisi pour éviter la réflexion indésirable et perturbatrice des impulsions . Il n'est pas pertinent que cette condition coïncide par coïncidence avec celle du réglage de puissance .

Voir également

interfaces logicielles

Interfaces de données / interfaces de programmation

Les interfaces logicielles ou interfaces de données côté logiciel sont des points de contact logiques dans un système logiciel : elles permettent et régulent l'échange de commandes et de données entre différents processus et composants . Les interfaces utilisées dans le logiciel peuvent essentiellement être divisées en :

  • Interfaces orientées données utilisées uniquement pour la communication : l'interface reste toujours "passive", elle ne contient que les informations échangées entre les parties du système impliquées. Exemple : transferts d'adresses avec référence à des données/informations à utiliser lors de l'appel de sous- programmes .
  • Interfaces en tant qu'unités fonctionnelles : les interfaces utilisées de cette manière exécutent une fonctionnalité spécifique afin de synchroniser ou de prendre en charge les parties du système principalement impliquées. Exemple : pilote d'imprimante , voir aussi interface de programmation .

Interfaces pour la communication interprocessus

Certaines interfaces permettent la communication interprocessus ( IPC ), la communication entre différents programmes sur le même ordinateur ou sur des ordinateurs différents. Des exemples de telles interfaces de communication à travers un réseau sont Remote Procedure Call , DCOM , RMI ou CORBA (voir aussi Interface Definition Language ), mais aussi ODBC et JDBC . Les protocoles réseau bien connus tels que TCP , HTTP , etc. peuvent également être compris comme des interfaces IPC. Une variante unidirectionnelle est lahotfolder .

Interfaces pour les composants du programme

Les interfaces des composants du programme sont une déclaration formelle des fonctions présentes et de la manière dont elles sont accessibles. Cela présente l'avantage que les modules qui ont la même interface peuvent être échangés les uns contre les autres. Il est également possible de cette manière de développer différents composants en même temps, sans que le premier doive être prêt pour compiler le second. De telles interfaces servent à modulariser une architecture logicielle .

Un des premiers exemples de telles interfaces de composants sont les fichiers d'en-tête , tels qu'utilisés en C et C++ . Cependant, les interfaces sont particulièrement importantes pour les bibliothèques de programmes qui ne sont chargées qu'au moment de l' exécution ( bibliothèques dynamiques ) : elles permettent d'identifier quel programme a besoin de quelle bibliothèque dans quelle version. Selon l'utilisation prévue, les critères d'évaluation importants pour une interface sont, par exemple, les performances, l'évolutivité, la sécurité des transactions ou la fiabilité.

Les interfaces sont d' une importance particulière dans la programmation orientée objet : ici, elles sont utilisées pour spécifier quelles méthodes elles doivent prendre en charge pour certaines classes et à quel point les instances de cette classe peuvent être utilisées. Ontologiquement , l'appartenance d'une instance à une certaine interface signifie une relation is-a .

Voir également

Les interfaces des utilisateurs

Une interface utilisateur (ou interface homme-machine ) est le point auquel un humain interagit avec un appareil . Il peut s'agir de commutateurs et d'autres éléments de commande , d' écrans d'appareils , mais aussi de l' interface utilisateur graphique d'un ordinateur ou d'une simple ligne de commande .

interfaces organisationnelles

installation de raccordement

Outre les interfaces techniques, il existe également des interfaces dans le domaine de la technologie organisationnelle. Ces interfaces sont des installations administratives ou physiques qui permettent des processus fluides au sein d'une entreprise ou entre plusieurs entreprises et personnes. Cela permet à son tour aux entreprises et aux personnes d'échanger des biens ou de communiquer entre elles de manière simple et donc peu coûteuse.

Exemples:

point de connexion ou de séparation

Dans la théorie organisationnelle moderne , les interfaces sont des points de connexion ou de séparation entre les unités organisationnelles. Est-ce que par ex. Par exemple, si deux organisations sont regroupées en trois, le nombre de points de connexion, d'interface ou de séparation passe de un à trois. Cela a du sens si le gain substantiel de la répartition des tâches entre les organisations est supérieur à l'effort requis pour faire fonctionner les interfaces les plus fréquentes.

Dans l'usage familier, «interface» est parfois également utilisé pour «couture», en particulier pour souligner le caractère de connexion (par opposition à la séparation) des interfaces.

Littérature

  • Wulf R. Halbach : Interfaces. Éléments de théorie des médias et de la communication d'une théorie de l'interface. Fink, Munich 1994, ISBN 3-7705-2934-0 .
  • Katharina Hoins, Thomas Kühn et Johannes Müske (eds.): Interfaces. La présence des absents. Reimer, Berlin 2014, ISBN 978-3-496-02862-8 ; Revue par Johanna Fernández Castro [3]

liens web

Wiktionnaire : Interface  – explications du sens, origine des mots, synonymes, traductions

les détails

  1. interface , etymonline.com
  2. visage . etymonline.com
  3. Justus-Liebig Universität Giessen The Review Journal: A review by Johanna Fernández Castro , consulté le 17 novembre 2021